– Pourquoi a-t-on mauvaise haleine (halitose) ?


 

D’où ça vient ?

Contrairement à ce qui a pu longtemps être une évidence, la mauvaise haleine n’est en général pas liée à une mauvaise digestion ou un estomac vide.

Dans 80% des cas, cet handicap est dû à une maladie de déchaussement. Cette affection touche l’os et les gencives responsables de la bonne implantation des dents dans les mâchoires. Elle est due à des germes présents dans la bouche qui décollent la gencive des racines dentaires. Les microbes s’infiltrent de plus en plus profondément sous la muqueuse, et s’y développent. Cette prolifération bactérienne dégage des gaz nauséabonds. D’où la mauvaise haleine…

 

Un déchaussement est une classique infection de l’os et des gencives autour des dents. Outre le mauvais goût dans la bouche ou mauvaise haleine, cela se traduit par un ou plusieurs des symptômes suivants : saignement au brossage, rétractation des gencives, bourrage alimentaire entre les dents, sensibilité au froid, au chaud et au sucre, mobilité des dents, apparition d’espaces entre les dents, et abcès.

Cette maladie peut évoluer plus ou moins vite, à des âges différents, dans différents contextes médicaux. Contrairement à une idée encore très largement répandue dans le grand public, ‘’le déchaussement n’est pas une maladie due au vieillissement, ou chez des patients qui ne se brossent pas bien les dents’’. En effet, de jeunes personnes ayant une hygiène efficace peuvent souffrir de parodontites, alors que d’autres personnes, bien que âgées et ayant une hygiène dentaire approximative, ont un parodonte solide.

 

Comment ça se soigne ?

La mauvaise haleine se traitera (avec les autres symptômes), dans de cadre plus global du traitement contre le déchaussement. Après seulement 3 semaines de soins, elle aura quasiment disparue. Ce traitement global donne d’excellents résultats sur le long terme, pour peu que vous appliquiez ce que l’on vous demande de faire. Dans ces conditions, la mauvaise haleine ne réapparaît pas.

 

© Dr. Bilger Jean-Jérôme