3- Les implants


En quoi cela consiste ?

Un implant dentaire n’est qu’une racine artificielle en titane, placée dans l’os, et sur laquelle est ensuite fixée une ou des fausses dents ou encore un appareil.

 

Quels avantages ?
Les implants dentaires se prêtent à de nombreuses applications.

Utilisés seuls, ils peuvent servir à remplacer une ou quelques dents en jouant le rôle de la racine des dents. C’est la façon la plus naturelle de remplacer une dent ou plusieurs dents absentes. De cette façon, on évite d’avoir à poser un bridge et d’avoir à tailler les dents voisines pour y prendre appui (ancienne technique, largement répandue dans le passé, mais mutilante). On peut préserver les dents voisines intactes.

En utilisant plusieurs implants, on peut s’en servir comme points d’ancrage pour remplacer un grand nombre de dents. Les implants s’adressent donc aux personnes totalement ou partiellement édentées.
Des implants servent alors à remplacer ou à éviter une prothèse amovible , souvent source d’inconfort psychologique et fonctionnel. Grâce aux implants, la prothèse est fixe, ce qui accroît considérablement l’aisance de mastication et la confiance lors d’un sourire large.
Une prothèse sur implants vous libère des inconvénients, de l’embarras, voire de la souffrance d’un appareil. Après sa pose, vous vous surprendrez à mastiquer avec force des aliments que vous ne mangiez plus. Vous parlez et riez avec confiance, comme si cette prothèse était vos propres dents. Votre apparence est plus jeune et naturelle.

 

Suis-je un bon candidat pour les implants ?
Actuellement, il existe très peu de conditions interdisant la pose d’implants. Quelques rares impossibilités existent cependant :
– Elles peuvent être d’ordre médical : un terrain immuno-déprimé, une affection systémique, des gencives en mauvaise santé.
– Elles sont parfois d’ordre anatomique : densité et structure de l’os, volume des mâchoires, situation des nerfs, volume des sinus.
– Enfin, elles peuvent relever du patient : incompréhension des implications en matière de suivi, négligence, hygiène insuffisante et motivation faible sont tout aussi rédhibitoires.

L’âge avancé n’est pas du tout synonyme de contre-indication. Même au delà de 80 ans, il est possible de bénéficier de cette technique.
Il est aussi possible d’augmenter de volume de l’os dans une région où un implant est nécessaire., de façon à rendre cette technique réalisable.

Enfin, il faut savoir que ces techniques nécessitent pour le praticien une formation appropriée et pour le patient une discipline d’entretien rigoureuse

 

Puis-je vivre normalement tout de suite après ?
Après la pose des implants, la vie continue tout à fait normalement. Les suites opératoires sont comparables à celles d’une extraction dentaire. Avec la prise de calmants, les 3 ou 4 jours qui suivent sont parfaitement confortables. D’autre part, nous vous aurons donné une liste d’instructions post-opératoire de façon à assurer les meilleures suites possibles quant à votre confort de vie. Une prescription de médicaments contribuera également à réduire très notablement tout inconfort dans la semaine qui suit.

 

En conclusion :
Les implants dentaires peuvent changer la vie d’un individu.
Les bridges et prothèses amovibles sont des techniques du passé.
L’implantologie, malgré l’expérience acquise, est une science en pleine évolution et des progrès récents permettent d’offrir toute une gamme d’implants adaptés à des conditions anatomiques  « difficiles ».

 

« cliquez sur les images pour agrandir »

 

 

© Dr. Bilger Jean-Jérôme