– Comment remplacer des dents absentes ?


 

L’ absence, ne serait ce que d’une molaire, constitue un handicap qui pénalise la qualité de votre nutrition et de votre digestion. Elle rend moins confortable vos relations avec autrui. Elle créee un déséquilibre dans vos mâchoires. Il est indispensable de remplacer une ou plusieurs dents absentes si vous souhaitez assurer un avenir serein à votre bouche. Comment palier à cet handicap que constitue une mâchoire en partie édentée ? De nombreuses solutions existent.

 

 

Fixes, c’est à dire qui ne se retirent jamais : ce sont les bridges et implants.

Avantages :

Encombrement minimum

Confort maximum

Cosmétique optimale

Efficacité de mastication

Phonation non perturbée

Inconvénients :

Réalisation plus longue que solutions amovibles

Investissement plus important que solutions amovibles

 

Amovibles, c’est à dire que vous retirez après chaque repas pour le laver : ce sont les appareils.

Avantages :

Réalisation rapide

Investissement moindre

Inconvénients :

Encombrants

Moins confortables que solutions fixes

Cosmétique moindre (crochets visibles)

Efficacité de mastication

Phonation davantage perturbée

 

Santé dentaire et santé générale :

De belles dents pour une bonne santé.

On court chez le médecin pour une crise de mal au ventre , une articulation qui bloque ou une grippe aiguë, mais une dent qui souffre, on a souvent tendance à la négliger. On renvoie au lendemain. A tord. Une dent n’est pas un détail de notre organisme, pas un clou sur une planche. C’est un mini organisme vivant, relié directement au reste de notre corps, auquel il peut transmettre ses propres infections. Le sang qui circule à l’intérieur de la dent vient de l’organisme et y retourne, ce qui explique l’indépendance entre les dents et l’ensemble du corps. Tout ce qui touche l’une peut donc avoir des répercutions plus ou moins rapides sur l’autre.

 

Ne prenons que les trois fonctions principales :

Mastication, élocution, esthétique et donc vie relationnelle. Quand on laisse se dégrader une dent du point de vue mécanique, ce sont toutes ces fonctions qu’on laisse se dégrader avec.

Qui dit « mal au dent » dit en effet difficulté à parler , éventuellement problèmes d’image, repli sur soi…Mais ce ne sont que les effets immédiats. Les répercutions possibles sur la santé générale sont plus nombreuses et souvent plus graves.

Toute douleur dentaire est donc à considérer avec le plus grand sérieux. Les chirurgiens le savent bien : pas de grosse intervention chirurgicale sans un bilan dentaire préalable. Avant une opération, on vérifie toutes les dents à risques. Mieux vaut ne pas laisser le moindre doute s’installer. Tout foyer infectieux de la dent peut être transporté dans les divers organes du corps.

Troubles cardiaques, problèmes rénaux, digestifs, pulmonaires, articulatoires…

Les maladies dites « focales » c’est à dire provenant d’origine dentaire, sont multiples. Et les contre-performances de sportifs à cause de dents mal soignées ne sont pas rares.

L’infection gagnant un tendon, une articulation….

Classiques aussi, les migraines, les maux de nuque, de bassin, etc….. d’origine dentaire. Cela relève de l’occlusodontie, c’est-à-dire tout ce qui concerne le rapport entre la mâchoire du haut et celle du bas. Une dent qui manque, une mauvaise position des dents les unes sur les autres peuvent entraîner des troubles de posture, voire d’équilibre. Certains patients arrivent chez le chirurgien dentiste après avoir fait tout le circuit : orl, généraliste…. Pour constater que leurs migraines ou leur douleur de hanche étaient en fait d’origine dentaire.

Reste ensuite à rétablir une « occlusion correcte » . Pour cela, il suffit de remplacer un bridge ou une couronne…. Simple traitement, s’il est effectué à temps…. La visite régulière recommandée par les chirurgiens dentistes devrait donc être un réflexe de santé générale.

 

Règles de base de la santé dentaire :

Visite régulière chez le chirurgien-dentiste. Sans attendre d’avoir mal….

Une alimentation saine et équilibrée :grignotage proscrit.

Utilisation appropriée du fluor, qui renforce les tissus dentaires. Parlez-nous en !

Brossage régulier avec une méthode appropriée à l’âge.

 

© Dr. Bilger Jean-Jérome